Modifiez ici votre titre.

ah! nous y voilà, enfin ! ça devrait "marcher" cette fois-ci avec un nouveau titre -- " Léon, touriste, à Broglie-Normandie " -- pas de coufusion possible avec la famille "de Broglie" ! vous savez, me voilà depuis quelque temps en Normandie, eh bien ça me convient tout à fait ! pourquoi donc ? allez savoir ... peut-être à cause de ma maman -- là haut, dans le pays du Val d' hermone, en Chablais, au-dessus du lac Léman, en face de la Suisse -- , qui me chantait tout le temps,  quand j'étais môme :
                          "j'irai revoir ma Normandie..."
 

 

    attention  : ce blog se visite de bas en haut ou du texte le plus ancien au plus récent ...

pour ceux, bien entendu, qui veulent tout voir, pour suivre la trame ...

hé, les amis, je suis dans l'expectative ...il était bien ce blog que nous avions lancé avec l'intitulé "leon de broglie " !

hé, les amis, vous me voyez là, dans l'expextative... j'ai la nostalgie du blog précédent que nous avions lancé avec tant d'efforts ! mais, bougre-de-bougre! pourquoi a-t-il fallu en changer ? il était pourtant très bien ! regardez vous-même et donnez-nous votre point de vue ! merci d'avance .... vous cliquez :

 www.le-blog-de-leon-debroglie.over-blog.com

 

 

et maintenant ?   vous êtes  "remonté"    du début de notre action en juillet 2014 jusqu'à ce jour,

c'est bien !  et  alors ?    eh bien , CONTINUEZ    ......  et suivez-nous sur   le blog  I

 

 

 

Le 10 décembre 2014, le bon souvenir de Léon venu faire du tourisme dans cette belle région ... 


notre appel à lire les textes sur « le blog de Léon, touriste à Broglie » :

cliquez

http://léon-touriste- abroglienormandie. jimdo.com


et vous aurez de mes nouvelles...

                                  ---------------------------------


le 7 octobre 2014 : quelle époque ! nos gamines qui partent ..."djihader" !!!

 

 

 

 

Le 25 sept . :  AU  SECOURS , « MATAMAURE »

Les « jihadistes » arrivent en  "Occident"  ---» au secours, St Jacques-de-Compostelle,

Vous, qui, jadis, avez  revêtu votre armure de

«  MATAMAURE », pour aider les princes chrétiens à se défendre contre les envahisseurs ….

Vous, qui, à une «  messe des Pèlerins », dans votre cathédrale de Santiago, un certain 2 juin 2007, avez terrassé « le MALIN » qui « poursuivait » Jébo...

 

aujourd’hui, revenez pour « stopper » ces «  coupeurs de tête » d’ innocents …

                       

                   Jébo,un ancien du « Chemin de Compostelle »

 

le voici, Jébo, suivant une pèlerine et titillé par Le Diable
mais, à l'arrivée à Santiago, devant la Cathédrale, ses appels au matamaure pour l'occire ce diable de Lucifer , eh bien ils ont été entendus ...
mais, à l'arrivée à Santiago, devant la Cathédrale, ses appels au matamaure pour l'occire ce diable de Lucifer , eh bien ils ont été entendus ...

 

une forte pensée patriotique  contre l'inqualifiable "décapitation" de ce Français amoureux de montagne , et une autre de grande amitié pour celui qui était père de famille, citoyen irréprochable et surtout, surtout 

                               

                                          " UN MEC BIEN "

si nous pouvions l'aider, par nos pensées d'amitié, à faire sa dernière grimpée

                              dans l'azur de l' au-delà ....

 

             nous pensons fortement à lui et à toute sa famille ,

                                                    l'équipe de notre blog de Normandie

 

                                            °°°°°    °°°°°       °°°°°°         °°°°

 

 

 

Le 24 sept. : retour sur la sortie de Thiberville du 7 sept

Visite du « patrimoine méconnu »,

 

Le texte de Monika-de-ste-croix

 

message de dernière minute : je suis obligé de différer la saisie de ce texte pour un communiqué urgent 

vu l  HORREUR qui nou frappe ....

 

 

Le 23 sept. : retour sur le « coup de mou » de Jébo( suite au texte du 21, ci-dessous …)

regardez-le, notre jébo, devant une " juge de proximité" ( à Paris, comme à Thonon) ,  "ferraillant" avec l'avocate adverse, provocatrice et "teigneuse"  (les deux, d'ailleurs,  celle Paris et aussi celle de Thonon ) ! en retrait le "proc", qui suit à distance les "empoignades" !

 mais, bougre-de-bougre,il souffre, le jébo !

mais, bougre-de-bougre, il souffre notre jébo, à tel point qu'un "AVC" lui est tombé dessus ! " vite... à dit son toubib : scanner du cerveau ! c'est vous dire si c'était sérieux ! heureusement, RAS ! du coup, grosse plaisanterie de notre artiste : en voulant nous faire croire que le jébo a essayé, devant une infirmière horrifiée, de s'enfiler dans le "bestiau " , les pieds d'abord ! pour se faire scanner les C ..., les testicules !!!

vous parlez d'une rigolade ! mais plus sérieux, comme il souffrait beaucoup, le pauvre, il a décidé  de ... partir à Compostelle en rando-pèlerinage, expiatoire ou pour oublier ( il en a fait un récit sur son blog : des marches de folie, jusqu'à 50 km/jour ) ! mais il n'a rien pu oublier de ses turpitudes, parisiennes et haut-savoyardes, car  il a tellement été taquiné par le Diable ( il avait le sentiment qu'il le suivait pour le tenter sans arrêt, comme nous le montre notre artiste valdemarnais :

 mais au lieu de ne retenir que la vraie photo de jébo avec sa femme qui avait tenu à le suivre sur ce Chemin de légende; il nous en a fait un dessin un peu comique 

et il ne manque pas de nous signaler que même le Diable était présent,  poursuivant le jébo, d'arbre en arbre, pout le tenter et ...  l'inciter à la galipette ! ah, le salaud !

entrevoir que les marcheuses sont en feu et promptes à se  réfugier derrière un buisson pour s'encanailler !!!



  pauvre jébo, marche, prie si tu peux, chante, et avance vers Compostelle!

                                   °°°°°            °°°°°

hélas, il ne put les oublier ses soucis judiciaires et donc, aujourd'hui, il ferraille encore !

Souhaitons qu'il puisse les faire se terminer au plus vite, ses 2 batailles qui le tiennent en tension quasi permanente ...et qu'il obtienne gain de cause, avec de réels dommages-intérêts ! Ce qui lui permettra de se promener sans regarder à la dépense,  dans cette Normandie, qu'il découvre, si avenante, si attractive, qu'il envisage d'y rester pour ses vieux jours !

 

                                             Salut amical à tous , Léon

 

 

Le 22 sept, grosse effervescence politique

 

« ouais, diront mes collègues rédacteurs de blogs en val d' Hermone – 74 et en Val de marne, quartier Floquet-94, ça, ça va plaire et en occuper plus d'un ! Et toujours cette politique politicienne …Qu'en penser ?

° N. Sarkozy « revient », c'est son droit ! Mais qu'il passe d'abord le cap du « judiciaire » qui le poursuit … en attendant, que ses supporters s'en donnent à cœur joie, vu la période difficile actuellement ! au moins ceux-là se sentent dynamisés , donc bien !

° le Président ? Il a fait son boulot ! Il assure qu'il va terminer son mandat ; c'est son droit, c'est son rôle; ceux qui l'ont élu sans trop réfléchir en ont aujourd'hui pour leur argent ! Le Premier ministre, lui aussi, fait son boulot ; de plus, il s'est fait confirmer la « confiance » des Députés , il a une « majorité » , même si certains se font plaisir en imaginant « bloquer » le prochain vote (  important ) sur le budget ; ils se leurrent, car dans la constitution il y a le dispositif spécial dit «  du 49-3 » qui lui permettra de passer en force !

Et les Sénateurs ?  ils sont fort « occupés,  comme toujours, par leur réélection et aussi par … ce qu'ils vont pouvoir faire de tous leurs sous ( 54 M d'euros, c'est le total de la « réserve parlementaire des Sénateurs » pour 2014) ! Mais qu'ils en donnent un peu au nouveau ministre de l' Economie, qui en manque !

 

« Voilà ...  comment ça se passe, chez les Français », vont pouvoir ricaner les Etrangers !  car, stupéfaits, ils observent: nos « paysans «  qui « cassent les barraques » ( encore des Bretons ); nos avions qui vont « bombarder en Irak les jihadistes! ah aussi nos pilotes d'Air France qui ne veulent plus piloter!

Mais, tout de même, quelque chose qui va plaire aux Européens : on commence à bloquer nos jeunes et nos gamines qui veulent aller «  djihader » en Irak ou en Syrie en passant par la Turquie ! «  Djihadons,par-ci, par-là,sur tous les tons », va-t-on peut-être bientôt nous chanter, il y aura bien un rappeur qui nous fera ça en musique ! Non, impossible désormais ! Pourquoi ça ? Parce que les députés vont avoir à voter cette nouvelle loi contre les jihadistes en herbe et aussi ceux qui font de la promo jihadienne !!! Hé bé, ça va faire du monde en prison ...non, sérieux , ne plaisantons pas avec ces abominables déviations ! mais ...

 Divaguons, encore et encore, si ça peut nous donner bon moral et préparons tout doucement les congés de Toussaint avec … des fleurs d'automne !

 

 

Allez, « en avant », «  ultreïa », comme crient les pèlerins sur « le Chemin de Compostelle »  ( ça, c'est pour faire plaisir à notre Jules du Val d'hermone qui, je crois, est en train d'écrire un récit pour notre jébo, sur une rando-pèlerinage du Puy-en-Velay à St-Jacques-de-Compostelle …)          

                           Léon !  j'ajouterai , si vous me le permettez, :

 

 comme va certainement nous « bassiner » encore, cet intrépide Jules, crions aussi « vive sarko »! ( et il en rajoute même, notre montagnard du val d'Hermone, au-dessus du lac Léman, en face de « chez les Suisses » ... de Lausanne :

 

– vous avez vu, sur « la 2 », dimanche soir, comment il te l'a secoué,le« journaleux delahoussien » ! vous verrez, comment il va nous sortir de la mouise, notre Sarko, car c'est vraiment le meilleur ! surtout quand il va retrouver sa grande copine d' Allemagne, ça va péter le feu !

   stop, Jules, t'emballe pas! C'est vrai que son retour pourra susciter une reprise... de la cogitation, du dialogue, de la marche en avant, sans crainte, même s'il faut en passer par des réformes dures , sur le plan économico-social, du moins ; car, sur le plan de la réforme de la pratique de la politique actuelle,je suis un peu comme Jébo, je doute qu'il puisse s'en sortir....( supprimer les cumuls de mandats, les prolongations d'un même mandat au-delà de deux ; les régions à ramener à 8 au lieu des 22 actuelles; la suppression aussi des départements, et de toutes les structures-machin-chouette qui ne servent à rien d'autre qu'à pomper le fric de nous autres Français ; et ce Sénat, mais quand n'en entendrons-nous plus parler? C'est comme cette « réserve des Sénateurs », croyez-vous que ce soit bien le moment de leur faire des étrennes à ces braves parlementaires inutiles ! Et la Belgique, quand la pénalisera-t-on pour incitation de nos « grandes fortunes » à venir s'installer chez elle pour ne pas payer d' impôt! Et le Maroc, aussi, pour incitation , auprès de nos retraités aisés, à venir dépenser leur retraite, en s'installant  à Marrakech ! Etc, etc..... )

 

oh mais ça se bouscule, fort !!! peut-être à cause du temps ...

ça bouge, l'actua politique politicienne ! sans doute à cause du temps qui nous chahute tous ...

 le nouveau terrorisme, ça ne fait plus rire, ça ! quelle dérive ; irions -nous vers une nouvelle " croisade" ?

le nouveau terrorisme, ça ne fait plus rire, ça ! quelle dérive !!!  irions -nous vers une nouvelle

" croisade" ? comme dit , notre Jules du Chablais :" il faudrait que tous ceux qui vont à St jacques de Compostelle se mettent à supplier le grand Saint de revêtir son armure , vous savez celle qu'il portait jadis quand il aidait les princes chrétiens à combattre les "maures"  ! 

on le surnommait alors "le Matamaure"  !

 

 

 

Le dimanche 21 sept. : coup de mou ! et Jébo qui nous reparle de la Justice …

 il paraît qu'il a été fortement impressionné par le film de « la 2 », vendredi soir; c'était une affaire de comparaison entre 2 juges d'instruction, l'une très rigide, voulant à tout prix du résultat au risque de commettre une erreur ; l'autre plus passionnée, plus soucieuse de mener sa recherche « à charge et à décharge », se préoccupant aussi de « l'humain » ! et, de plus, toutes deux, « surveillées » par le parquet, « commandées », voire même « sanctionnées » par le « proc »!  bref, la 1ère est menacée de perdre sa place, à cause d'une récente instruction et de sa confrontation vigoureuse avec le procureur, car c'est une ardente militante de l'indépendance des juges ; aussi, elle sera déstabilisée au point de se jeter par la fenêtre ! Du coup, Jébo a ressorti un article sur le « combat d'une mère » qui, ne désespérant jamais, car ayant foi dans la Justice de notre pays, s'est battue pour faire aboutir la recherche du misérable assassin de sa chère fille, massacrée à 20 ans par … 123 coups de couteau !!! et son acharnement pendant 18 ans lui a permis de tenir … Eh bien, notre Jébo, c'est pareil ! Il l'aime, la Justice, lui qui voulait devenir « juge de proximité » et qui, sélectionné , a dû stopper sa démarche, quand il fut bloqué par un «AVC », dû justement à la durée de 2 affaires judiciaires qu'il mène pour que justice lui soit rendue contre 2 salopards

( un parisien , un ht-savoyard;  le 1er,  depuis 18 ans aussi, et le second,  depuis 10 ans! Et comme il nous dit , « ça ne finit pas d'en finir », il continue de se battre ; avec ténacité, même s'il lui faut par moment, quand le stress l'envahit, un petit soutien médicamenteux

                    et comment cet AVC a pu survenir ?

                    on ne sait pas vraiment ! les nerfs qui ont lâché, sans doute

                    et comment ça s'est traduit !

                    oh, tout simple! Par une binette de travers, un oeil presque fermé …

à tel point qu'on se foutait un peu de lui ; certains en Chablais le qualifiant de « juge borgne » ! et notre artiste des bords de Marne, le fameux « J canda », nous faisant rire avec des dessins marrants ! tenez, vous pouvez rigoler, vous aussi, jébo n'en souffrira pas; on dirait même qu'il aime les «  blagounettes », comme il dit !

 

( quand j'aurai une minute, je vous montrerai quelques "images" ! )

 

 

 

 

Le  21 sept.   journée du patrimoine : comment faire pour oublier cette « sortie » du 7 sept. , tournée vers la découverte du « patrimoine méconnu » du secteur de Thiberville ! Donc, vite repris la brochure

«  Confluence 2014 » de l' AMSE et tout revu, une fois encore ! Un plaisir ...

 le texte que nous a concocté de son côté, Monika-de-ste-croix, où en est-il ? me direz-vous ?

–  tout simplement à la relecture chez les personnes concernées

–  et pas encore de réponse, leur accord est considéré comme acquis, sortez-le donc 

 

–  OK, j'y vais , le voici  incessament sous peu !

                                                    léon

 

 

 

Le  17 sept . : je vous avais annoncé un texte fait par Monika-de-ste-croix sur la superbe journée du 7 sep de découvertye du patrimoine méconnu autour de Thiberville ! eh bien, il  est  fait et me semble des plus sympathiques; mais il faut d'abord le présenter aux organisateurs de la journée pour un "visa" préalable, car on y visite non seulement des chapelles " ouvertes au public" mais aussi de bien belles demeures,  que sont ces "manoirs", privés , que leurs propriétaires nous ont autorisés à découvrir ! alors patientez encore un peu, ça vaudra le coup de regarder... 

 

vous appréciez ces belles journées d'automne ? pour nous, qui arrivons de la région parisienne, ça nous fait un bien immense ...!  il faudrait  même que "l'été indien" dure encore tout le mois d'octobre ! avec toute la pluie reçue, les nappes doivent être suffisamment remplies ! et puis, encore "un bon coup de soleil " aura un effet apaisant sur notre personnel politique qui s'est bougrement "emballé" avec les orages de fin d'été ...

                                                   très cordialemnt ,   Léon  touriste à Broglie

 

 

 

 

 

Le 10 septembre : nous avons visité la campagne de Thiberville et admiré son patrimoine culturel, le dimanche 7 septembre

 

 

ne vous l'avais-je pas annoncé,

en fin d'escapade « montagnarde » en Suisse normande , qu'il nous faudrait prendre contact avec la culture et l'art normands ! Eh bien, c'est amorcé ! Depuis quelque temps déjà, nous étions informés par voie d'affiche, chez les commerçants,

qu'il y aurait une journée spéciale autour de Thiberville

 

Marylou et surtout Monika me persuadèrent de la vivre ! Moi: pas très chaud,! Il faut vous dire que Léon, le campagnard que je suis,  et l'art, ça ne va guère ensemble! C'est vrai que je suis complète-ment inculte dans ce domaine ! Et puis, les églises de la campagne, ce ne sont pas des lieux que je visite en premier, les châteaux encore moins ! Mais … il fallait y aller, bien que je sois sûr que, devant des oeuvres d'art, je ne saurais que dire : « c'est beau »! « c'est splendide »! « c'est une merveille »! appréciations guère variées donc,  « limite » même !  enfin, puisqu'il faut y aller, allons-y ! et c'est dans la brume automnale que nous partîmes,  Marylou et moi, de Broglie, en direction de Thiberville, par la route de St-Germain-la-Campagne, dans un petit brouillard de l' automne s'annonçant ! Et alors, moi qui ne cesse de penser aux combats de 44, lors de cette grande « bataille de Normandie», j'étais encore dans « le souvenir » (  venant de découper deux extraits du journal «  L' Eveil » , que je ne puis résister au plaisir de vous montrer  ) ; me murmurant que nous étions sur la route empruntée par les soldats Canadiens venant d' Orbec et délogeant les Allemands, depuis la Cote de l' Orbiquet en passant par le « bois des capucins » ; et, les 23 et 24 août, se déroula une belle commémoration, avec  parcours  à travers le canton  de

Thiberville , et arrêt dans chaque commune ! Lisez  plutôt :    

° et nous voilà à Thiberville ! Charmante bourgade s'éveillant avec les premiers rayons du soleil,  le bienvenu ! Commerçants et pre-miers clients sont déjà en action ! Mais pas trace de  « rassemble-ment pour  la journée du patrimoine »; questionnée, la libraire  ignore où se trouve le point de départ, bien qu’elle ait mis l'affi-che : « allez donc voir à Barville, pas très loin et là vous saurez »! OK, mais d'abord petite visite par nous-même, là sur place ! Histoire de nous mettre en train ! Donc: le « Manoir des évêques de Lisieux », la place d'armes, « l'hôtel de la levrette » ( ah, les « canaillous »!); la mairie, avec son inscription de maison de la Justice !; et l'Eglise de St Taurin, le premier évêque d' Evreux ( et là, vu déjà de belles choses : un retable, 2 tribunes, un cadran solaire, le vitrail avec l'instit ; du coup,  mon premier grand commentaire ; « c'est beau » !  tout était dit ! Au prochain … qui fut à

 

° Barville ! Sur place, déjà beaucoup de monde et des « accueillants » des plus sympathiques organisant des petits groupes pour leur délivrer force explications ; les bienvenues pour moi car, seul, je n'aurai rien vu d'autre que la sérénité d'un splendide parc entourant le château  (avec : un « houx panaché », un « cèdre de l'Himalaya », un noyer de ...250 ans! une tonnelle bordée de buis ) ;  la « mono » nous « accroche » en nous montrant un maximum, insistant sur le calme et la beauté du lieu: le parc à l'anglaise, ce qui reste d'un puits-colombier, un jardin Renaissance ; puis, le bâtiment avec une façade recouverte d'ardoises, l'autre en forme de L , avec 2 étages à colombages ! Bien sûr que  «  c'est splendide »,  ce noble ensemble! Mais moi, je voudrais voir l’ intérieur et je ne puis m'empêcher de regarder par la fenêtre ! Je reçois alors    une belle remontrance  par la mono : «  ça ne se fait pas de regarder par la fenêtre , car il est habité et c'est interdit d'entrer ! » ! boum...  passons à la petite église en face : idem, pris en main par un accueillant nous incitant à admirer :  la pierre d'entrée, la nef,  avec 2 retables, dédiés l'un à St Antoine, l'autre au Mt Carmel; le choeur et un maître-hôtel orné ; des «  bâtons de charité » pour les processions;  « c' est splendide » ! que voulez-vous que je dise de plus ? Ah si ! vu le cimetière et, là, regard à la croix ancienne et  pensée émue pour les tombes de soldats, aviateurs anglais et canadiens enterrés ici après avoir été abattus par les Allemands !

 

° Drucourt, maintenant notre 3è étape! D'abord, la rubannerie et son musée rappelant que toute cette région du Lieuvin avait une activité textile à domicile pour tisser des toiles de lin ou des frocs de laine ; puis, la fabrication de rubans s'est dévelop-pée; et l'expansion de la rubannerie se poursuivit jusqu'en 1830, date des premiers troubles,  avec de gros incidents en 1832  etc … c'est la crise de 1929 qui mettra en grande diffi-culté cette industrie rubannière de l' Eure ; qui sera quasiment arrêtée  en fin de 2è guerre mondiale (la dernière rubannerie de Drucourt fermant en 1952, concurrencée par les textiles artificiels) ! Le musée, aujourd'hui, rassemble divers outils et machines ayant servi à produire du ruban ; à voir : un métier à ruban, un ourdissoir, une bobineuse, une canetière ! Quelle belle initiative que de mettre ainsi en valeur le patrimoine local et comment ne pas avoir une pensée émue pour tous ces ouvriers et petits patrons de jadis si compétents et si ardents au travail … ! et moi de conclure par ce laconique « très instructif » ! et de passer, à côté, voir la petite église  Notre- Dame ; justement, c'est la sortie de la messe, sur fond d'orgue ! «  c'est beau » ! vu alors les 2 autels  latéraux, le maître-hôtel avec voûte en charpente repeinte, les vitraux … «  c'est splendide» !( on en a déjà vu « pour notre argent! », me dis-je car j'ai, pour 12 e , acheté la brochure intitulée « CONFLUENCE 2014 »  ;  elle est super-riche en informations ! et pleine de splendides photos ; il faudrait que l'on m'autorise à en utiliser quelques unes pour illustrer mon pauvre texte; mais, pour vous lecteurs, le mieux serait encore de vous la procurer auprès des «  Amis des monuments et sites de l'Eure », tel. :  02 32 43 73 29 )  ...

 

° et nous voilà partis pour St-Vincent-du-Boulay, y découvrant la « petite merveille » qu'est l' eglise St-Vincent ; arrivant du parking, nous entrons par le cimetière qui jouxte le bâtiment, tranquille, au soleil ( on doit y être bien, que je m’entends murmurer) ; on passe devant une croix de... 173O ; à l'inté-rieur, nous admirons comme il se doit une très belle voute lambrissée; un choeur  avec un maître-autel remarquable ( un tabernacle  en bois sculpté et au-dessus une superbe croix; et, de chaque côté, les statues de St Jean-baptiste et St Vincent ), deux chapelles latérales, l'une de la Vierge Marie, l'autre pour St-Sébastien ; une tribune ornée de bas-reliefs sculptés,  avec son orgue qui, hélas, nous dit-on, ne fonctionne plus ! Bref, « c’est beau » , simple et riche à la fois ! À revoir ...

 

 

 

 

° étape suivante : St Mards de Fresne et ses 2 châteaux : le 1er, celui de St-Mards, élégant bâtiment à un étage,  avec une belle façade , un corps central surmonté d'un front en triangle; un parc bien entretenu et reposant ( on comprend pourquoi les Allemands l'occupèrent, suivis des Canadiens !) « magnifique patrimoine » … Puis, le manoir de La Fromentière, entière-ment retapé dans les années 77 et suivantes, car il était tombé en ruines ; le résultat est fort : d'abord ce grand parc et ces marches le mettant comme sur un piédestal;  au-dessus de la porte d'entrée, un  arrondi avec pointe dirigée vers le haut; le tout en briques  ! « un  charme »  …( et moi qui m'attendais à trouver une grange pour les récoltes de froment ! eh oui, c'était annoncé simplement « la fromentière » ! )

Ces 2 magnifiques bâtisses , entourée s de parcs et jardins , on en fit le tour , « envieux » ,  moi me disant : dommage que l'on ne puisse voir l'intérieur, ce doit être beau ! Donc, simple plai-sir des yeux, au soleil d'automne … que dire d'autre que : « c'est très beau »! mais là, soudain, coup de pompe …. donc plus d'énergie pour faire la  3è visite, celle  de « La motte » ; « pas grave », dis-je à Marylou, c'est un haras ! Mais que non point ! s'il y a bien haras, c'est avec son château au milieu !

On reviendra puisqu'ils font « gîtes » …

 

° à St-germain-la-Campagne, où nous arrivons après avoir paisiblement roulé à « 40 », respirant ce bon air de la campagne, ça sera le terme de notre sortie ; nous arrêtant au « manoir du Gal » , dernier plaisir ! Comme j'ai pu lire ensuite dans la brochure : « une belle demeure qui fait découvrir l'âme du temps passé »  (  M. Koch ) 

 

et voilà ! Il est 16 h  – rien mangé rien bu, de la journée, tant notre estomac était comblé par le plaisir …  et plus le courage de faire le détour pour le manoir du Plessis ! Dommage !

 

Nous garderons de cette journée, un grand souvenir, tant fut forte notre impression! beaucoup de monde, nous a-t-il semblé! de nombreuses voitures sur ces petites routes, heureusement ensoleillées ! Non, vraiment, ce fut « beau », mieux: « grandiose » ! et tous ces accueillants sympas, enthousiastes, attentionnés ; un gros merci à toutes et tous ! Cette journée de «  CONFLUENCE 2014 » sera certainement une réussite, et   donc == leur récompense ! Quant à nous deux, il nous reste à lire et relire la brochure ! Avec de bien superbes photos et quels textes : moi j'aimerais savoir écrire comme ça ! BRAVO ! 

 

Concluons : c'est notre 3ème grande « sortie » depuis notre  arrivée à Broglie ; venant après « la patriotique » du 6 juin à Ste-Mère, puis la « marrante » en Suisse de Normandie, eh bien c'est une sacrée belle suite ! Il ne nous reste plus qu'à « découvrir », maintenant, le canton de Broglie avec certainement beaucoup  d'attraits et de  charme ...

 

quant à Monika – pas rencontrée de la journée, au hasard des routes – , comment l'aura-t-elle vécue, cette passionnante escapade ? Passons donc à  son témoignage ...

 

                                     à suivre ( Monika nous prépare un chouette texte ! donc patience.... )          t. cdt . ,  Léon 

 

                               -----------------------

 

 

                           

     

                           

                                     °°°°°

 Le 5 septembre : 

           le " D-Day", sa commémoration  le 6 juin  dernier :  inoubliable...

et je m'en serais voulu de ne pas y être !

je suis Monika … vous ne me connaissez pas encore, mais ça va venir !

Ce jour-là, nous partions,  tout un groupe du secteur de Bernay, heureux : nous allions voir les « Alliés » – ou du moins leurs successeurs sur les plages de Normandie, belles de nos jours, mais sanglantes en 44 – et tout à coup, nous apprîmes que nous étions « détournés » !!! on nous annonça : « trop de monde à Ouistreham », où nous allions ! il fallut donc nous « replier » sur Ste-Mère-l'Eglise ! Dans le car, je ruminai quand soudain Léon – encore lui – demanda  s'il y avait un psy ou un pro de la transmission de pensée !

 –«  oui, moi », répondit le passager  assis au fond du car ! Léon  m'invita alors à me déplacer vers lui ; et ce, malgré mes protestations:

                    « mais je n'ai rien à dire, je vais à Ste-Mère avec plaisir et, surtout, comme mue par une émotion de patriote ( il faut vous dire qu'en 44, j'avais 2 ans et j'ai comme imprimé au plus profond de mon être le fracas de la bataille ) ", que je me suis sentie obligée de l'apostropher, cet importun de Léon

                    « non, c'est pas vrai, rétorquèrent en éclatant de rire mes voisines de car ; tu voulais seulement voir les chefs d' Etat et surtout Barack Obahma et sa Michèle »!

                    « oh, les garces », pensai-je en moi-même! Tout en me déplaçant donc vers celui qui se disait être « psy »

Il m'accueillit avec gentillesse, me disant de  fermer les yeux et de « cerner » l'  agaçante  adversité ! Ce que je fis ! – « vous vouliez voir votre champion, prenez donc ma main et … le voici » ! Je ne pus m'empêcher de crier «  Vive l' Amérique », car il était là , avec son épouse, marchant sur la pelouse, souriant à tous ! Quelle émotion, grands dieux 

 

 Oh, là là, quel bonheur ! ils sont là, beaux, enthousiastes, la robe de michèle flottant au vent léger du matin ! avec des mitrailleuses en retrait pour assurer leur protection ...

Je restai secouée et nous arrivâmmes à Ste Mère ! Aussitôt, nous voici, tous s'éparpillant comme les poules jaillissant de leur poulailler  ! Moi, je contemplai cette foule immense, multicolore, joyeuse, à la recherche de quelque chose … et, là sous mes yeux,  je le vois, « le pendu du clocher » ( ou du moins un petit mannequin représentant le parachutiste du 6 juin resté accroché  et contemplant, comme un martyr, le massacre de tous ses copains arrivant au sol, attendus par les soldats allemands) ; émue, je lui adressai à ce courageux soldat une pensée de forte amitié et  me dirigeai du coup vers l'église où je pénètrai, déjà toute ramollie !

 

 là, je m'abandonne à mon émotion et, les larmes aux yeux, je revois en pensée les assauts, de ces jeunes soldats sur la plage d' OMAHA, mitraillés à bout portant, avec en toile de fond une mer rouge de sang … quand je ressors, je ne suis plus la même : me voici dans la « mémoire collective », en souvenir, au milieu de cette foule en liesse, joyeuse, mais dans le respect, aux côtés de nombreux soldats ( Américains, Anglais, Français et autres), une multitude comme ceux de 44 ! avec , au milieu d'eux,  par-ci par-là, des «  Vétérans » , en costume et médaillés , heureux de se prêter aux embrassades et aux photos ...

 mais qui je vois ? notre J.P. Pernaud, pardi, faisant son JT de 13 h pour TF1; le temps de suivre avec intérêt son habileté à présenter les événements  et nous voici avec la fête de l' après-midi qui démarre ! il me faut approcher de l'estrade ! Mais comment ? Je vois une mamy sur son fauteuil roulant,  je la "prends en main" et ...pardon, pardon, pardon..., nous voici au bord de l'estrade ! le spectacle peut commencer,  je suis aux premières loges !

Et alors, quel  énorme spectacle avec musiques, chants, danses ... mais impossible de vous les décrire, tant ce fut dense ! Simplement, quelques photos, pour vous permettre de vous faire une idée … 

 sodats questionnés par JPP
sodats questionnés par JPP
JPP empoigne son micro et fait le journal ... pendant que les groupes se préparent pour le spectacle de l'après-midi
JPP empoigne son micro et fait le journal ... pendant que les groupes se préparent pour le spectacle de l'après-midi

et tout à coup les avions apparaissent volant bas presque juste au-dessus des maisons ! impressionnant ! 

 on les imagine , ces courageux parachutistes sautant,  juste au-dessus du village, alors que les Allemands les mitraillent au sol ...
on les imagine , ces courageux parachutistes sautant, juste au-dessus du village, alors que les Allemands les mitraillent au sol ...

et place ensuite aux spectacles; et ce fut un régal , de couleurs, de chants , de majorettes, de soldats, de musique ... il y en eut pour tous les goûts !

etc ... etc ... que vous dire ? ce fut magnifique ... mais à 17 h. il fallut "décrocher" ! tout prenant une fin, hop dans le car du retour :

 

nous remontâmmes alors, sous l'oeil amusé de soldats à qui nous venions de dire notre sympathie

au revoir les amis et maintenant place à la paix ...
au revoir les amis et maintenant place à la paix ...
 certes, mais nous ne pourrons pas oublier ...
certes, mais nous ne pourrons pas oublier ...
merci, valeureux soldats ...la plage d'avant la bataille se souviendra elle aussi de votre courageux passage ...
merci, valeureux soldats ...la plage d'avant la bataille se souviendra elle aussi de votre courageux passage ...

 

vous pensez si je suis heureuse d'avoir participé à pareille sortie ; merci donc aux organisateurs de  « Normandy--découverte » ! Et si j'ai tardé à vous faire mon récit, c'est que j'ai été  « captivée » par la "bataille de Normandie" qui a suivi le « 6 juin » ; et  que nous a fait vivre France 3,  tous les soirs , avec une série de reportages et d'images  intitulée «  100  jours en été » ; récit qui vient à peine de se terminer, avec les  Alliés en vainqueurs quittant la Normandie …  que de souffrance, pendant toute cette bataille féroce, mais au final la VICTOIRE … effaçant la grande tristesse, l'affreuse, la mortelle tristesse des jours ô combien sombres qui s'étaient abattus sur cette région normande qui paya un lourd tribut  pour le salut de notre FRANCE si chère à nos coeurs ...

               au revoir, Ste-Mère-l'Eglise, joyeux avenir 

    Monika, qui suis ravie, si ont pu vous "accrocher",  mes quelques commentaires sur cette grande journée si émouvante  ( les photos sont de M.Marie )

 

 

 

Le 2 septembre : une « sortie » en Suisse normande( c'était le 31 juillet dernier ...; ci-joint un petit commentaire ; les photos sont de M. Marie, reporter à ses moments ) 

impossible de laisser passer … nous confie Monika qui ajoute, pour nous :

donc, m’y voilà , fidèle aux  animations de ce cher « Marco » que certains appellent « le mono rigolo » ( moi, je n’ose pas …) ; parti au petit matin de Bernay,  un groupe venant du secteur se lance à l’assaut des « montagnes de Normandie » ! ne souriez pas, nous allons bien « escapader » sur des sentiers tout à fait montagnards ! vous n’y croyez pas, alors, photos ! ah bande d’incrédules 

 

et vous n'êtes pas encore convaincus ?
 et vous allez en voir encore d'autres plus loin ...

Vous constatez par vous-même que je n’invente pas !

Marco nous précise que nous allons au lac de Rabondanges où un autre animateur nous attend pour nous faire vibrer ( au fond du car, certains rient en chuchotant, « c’est Ludo-l’autre-mono-rigolo » ) !  effectivementil , le capitaine est déjà prêt à nous accueillir sur un chouette bâteau 

-- bonjour, tout le monde, soyez les bienvenus à bord , nous allons faire une belle traversée ...

 -- bonjour, capitaine, répondit en choeur le groupe, qui s'élança s'éparpillant à l'intérieur ou sur le pont ...

 une hôtesse nous sert un café et ... en route !

 

Ce lac est des plus agréables , je ne vous le décris pas, je vous montre seulement quelques  photos , c’est plus parlant …ah, si une chose qui m’a amusée , ce sont les vaches se baignant sur la rive, à côté de pêcheurs pas dérangés du tout !

et le Capitaine de nous raconter par le menu détail tout ce qui a provoqué cette réserve d’eau , et, avec force anecdotes, ce qui fait le charme du coin … ( si vous voulez plus de détails, reportez-vous au texte qu'a fait Léon ; voir en-dessous )

 

ah! ce calme ...
 et ce riverain, vous n'allez pas me contredire si je pense qu'il est des plus heureux ...  c'est comme pour ce pêcheur ...
et les vaches ne les gênent nullement ! mieux , elles leur donnent un peu de lait quand ils ont bien soif !!!
pendant que d'autres , plus coquettes se nettoient leurs cuisse et leurs mamelles ...

                      mais ,  "STOP, nous clame Marco, en avant pour une ballade montagnarde " !

 ce qui  nous attendait : une « marche » sur les sentiers de la « Roche d’Oêtre ! et c’est donc bien exact que, là, on a, sous les yeux, tout ce qui fait l’attrait d’un coin sauvage de montagne !

oh, certes nous ne sommes pas à Chamonix, mais tout de même, ça en jette ! et ceux qui voudraient descendre au fond de cette vallée auraient de quoi satisfaire leur goût pour l’escalade, la varappe ou autre ! là encore voyez vous-même :

 

et Marco de rire : "ne vous l'avais-je pas dit !!!
 " qui veut faire de l'escalade ?" ironise Marco qui surveille d'un oeil inquiet tout son monde ...

  -- "on a faim..." crie le groupe !

  -- " bien, ah, vous n'en voulez plus des splendeurs de la montagne de Normandie " vous ne pensez qu'à manger ! mais soit, vous reviendrez et en tenue adéquate !"

 

aussitôt dit, en route pour "guincher" ! oh; mais ce n'est plus la même chose ! car l'accordéonniste attendait les danseurs et rapidement ce fut la "plus grande des javas"!!!

 vous voyez à gauche le club nautique et à droite la "guinguette" qui attend ceux qui ont faim ...
 et là nous attendent dégustation, danses, et ... ski nautique

mais ce serait trop long à  raconter ce que fut cet après-midi de folie ... ( et l'ordi ne veut plus "saisir" ) !

sachez simplement

que ceux qui avaient faim ont été rassasiés !

que les danseurs s'en sont donné... à vous couper le souffle et à mettre en transe les poissons du lac !

que le ski nautique a permis de découvrir une future championne !

 

 des journées comme celle-ci, il faudrait que ça dure , que ça dure ... 

hélas, le mono siffla la fin de la détente et tristounet, le groupe prit le chemin du retour à travers la campagne de Normandie, au soleil couchant ...

au revoir, donc, et RDV pour d'autres découvertes        Monika 

 

 

 

 

 

Le 2 septembre 2014 : saluons l'arrivée dans notre groupe de 3 nouvelles blogueuses,

Mauricette ( mauriçou pour les amis) , organisatrice de " découverte de petits pays"                    

      – Laurence, championne de la tonte du gazon, surnommée pour cela : « Lolo-la-tondeuse »

Monika, de Ste Croix, marcheuse enthousiaste devant l' Eternel, qui vous fait une « escapade sur la route de la soie » , comme nous, on va chez l'épicier du coin !

                                                    

Le 1er sept.  hello,  Messieurs les Sénateurs de l’Eure,

Bonjour,

Mais ce n’est pas pour vous que nous avons plaisanté , dernièrement, quand nous parlions des « grands dormeurs », que seraient les parlementaires du Sénat !  mais non, pas du tout !  vous, vous êtes des « bosseurs » : et le journaliste de L’éveil a eu bien raison de nous expliquer ce que vous, vous y faites au Sénat !

Mais, tout de même, ne pourriez-vous pas nous avouer que ce Sénat, que voulait supprimer le général de Gaulle, eh bien aujourd’hui, on pourrait s’en passer pour alléger nos structures étatiques ! nous aurions alors une seule Assemblée nationale,  avec la plupart des lois qui sont faites au niveau de l’ Europe ! et, comme il n’est pas envisagé de la quitter l’ U.E., eh bien ce n’est plus la peine de conserver cette 2è chambre, en France ; nous suffiront amplement nos Députés et nos Parlementaires au  Parlement européen

Merci, messieurs les 3 Sénateurs de l’ Eure, de nous en dire quelques mots, pour améliorer notre cogitation …

et bonne reprise du travail ! avec, notamment, le texte sur la réforme des Régions : mais « 14 », c’est encore trop :  ainsi, on pourrait très bien  n’avoir qu’une seule «  Normandie-Picardie-Nord » ! qu’en pensez-vous ?

Avec nos sentiments respectueux et bons,

                        «  Léon, touriste à Broglie-normandie »

 

ci-après le petit «  montage » que j’ai fait pour nos « visiteurs » , leur demandant leurs avis et suggestions, voire leurs critiques, sur pareil sujet, ô combien sérieux  … 

 

25 août 2014 : «  … au Président, je vais lui envoyer une bonne bouteille de la cuvée du redressement ! »   pour le 70 è anniversaire de la Libération de Paris ? Ou en guise de … « grosse blagounette »?

l'auteur : Arnaud Montebourg, ministre ! Aussitôt dit, aussitôt fait : viré du gouvernement 

 

«  ah ces Français ! Ils viennent de nous en faire une de plus, une énorme! », diront de nombreux observateurs à l' Etranger …Tenez, moi, je vous en parle un peu , histoire de rire un bon coup et, ensuite on « cogitera » ! mais pas « au bistrot »! Non, « sérieux »: " quelle politique économique faut-il pour la France"  ? Au boulot, vous avez 4 heures ! 

 

Donc,

le Président est sur l'île de Sein ! pour la commémoration de la Libération ! il est sans parapluie, par une pluie battante et … tout trempé, sous les trombes d'eau, il honore ceux qui ont été les premiers à  répondre à l'appel du Gal de Gaulle ( afin de poursuivre le combat pour la libération du pays du joug nazi );  pendant ce temps, ses ministres sont en vacances ! Deux plus particulièrement « banquettent », en Sâone-et-Loire : les ministres du « Développement productif » et  de « l'Education nationale »! Le 1er, il en est « au fromage », il a bien « arrosé » et … à la cantonade, il vous balance  tout à coup, rigolard, heureux de vivre, un  « je vais te lui envoyer, au Pt, une bonne bouteille ; ce sera la cuvée du redressement !!! »  bien entendu , toute la salle est en joie! Nous, par contre qui entendons ça à la Télé, on n'en revient pas ! " mais c'est pas vrai, on rêve, il peut se foutre de la gueule du Pt sans impunité"  ! » eh bé !  mais que nenni, car peu après : il est viré ! Comme un malpropre ! Et les étrangers de rire encore plus ! Hop, dégagé vite fait, le ministre de l' Economie ! 

«  Comme  du temps  de  Staline », ne manqueront pas de ricaner des penseurs !

 

et les Français, ils en pensent quoi ? On voit 3 catégories:

° ceux qui sont atterrés, effarés, abasourdis !

° ceux qui rigolent comme des fous et se disent : «  au poil, ça va bientôt être notre tour, car  Hol-lande ne pourra bientôt plus gouverner !et nous reviendront au pouvoir ! »;

° les 3èmes, enfin, qui restent sur leur position politique « pro-gauchegauche » et ne veulent plus entendre parler de « la rigueur » ! encore moins de « cadeaux aux patrons »!

 

« la France, c'est un pays ingouvernable », vont encore ricaner les etrangers!

 

Et nous autres, qu'est-ce qu'on se dit ? Oh, rien que des choses simples

1)                 le Pt est élu pour 5 ans sur une politique ! On peut brailler, en « bonnets rouges » ou autres, ça ne sert à rien ! Il faut attendre la prochaine « présidentielle » , en 2017 pour le « virer »!

2)                 il a un chef de gouvernement et des ministres ! Là, puisqu'il faut réduire les dépenses publiques , on peut crier à la cantonade : en faut-il un de « CHEF de gouvernement » ? Barack Obama, il n'en a pas et il s'en sort très bien ! Et les ministres , en faut-il autant ? Barack, il en a combien, une dizaine peut-être et ça marche ! nous, 16 ministres et … 15 « sous-ministres !

3)                 Les réformes pour faire des économies? Mais supprimons les départements ? On vient de décider qu'il n'y aurait plus que 14 régions ! Mais c'est encore trop ! Pour l'élection européenne il n'y en eut que 8;  aujourd'hui, elles ont leurs députés au Parlement européen ! Et ça marche...

4)                 et les 36 000 communes, n'en faudrait-il pas supprimer la moitié ? En regrouper au maximum , par secteurs ,par petits pays, par vallée ! aujourd'hui, avec l'ordinateur on communique plus facilement ! les « curé de paroisses », eux, ils ont bien été obligés de s'y mettre aux "restructurations", car ils ont vu leur effectif se réduire énormément ! et ça marche, les fidèles ont moins à payer …

5)                 et les sénateurs ! Vous les regardez de temps en temps comme ils savent bien « dormir » ! Mais à quoi servent-ils ? « mon Général » ( De Gaulle), en 69 vous vouliez les supprimer; et votre référendum proposé aux Français n'a pas été accepté ! Alors, vous êtes parti aussi sec ! Aujourd'hui, revenez-nous pour l'abandonner, cette institution avec  ces élus dont le pays n'a plus besoin ! Et bien trop chers ! »

6)                 Et l' ECONOMIE ? Là, c'est plus corsé encore ! Il y a des affrontements entre

° ceux qui soutiennent une politique d'aide aux employeurs pour accroitre l'emploi

° ceux qui choisissent plutôt de soutenir la consommation, en réduisant les impôts et an augmentant les aides aux consommateurs , afin qu'ils consomment ! Ce qui relancera l'économie,selon eux …

et pour lancer la « mécanique » il y a ceux qui, en patriotes, veulent sortir de L'Europe qui nous asservit ! Il y a « la Droite » qui veut un régime libéral ! Il y a, en face, «  la Gauche », où l'on aimerait que « les riches » paient davantage pour aider les « revenus modestes » et ceux qui sont dans le besoin ! Et enfin, il reste un groupe : social-libéral, pro-environnement, pro-Européen ! C'est celui-là qui est au pouvoir ! Mais pour y arriver, il a induit en  incompréhension, voire en erreur, une majorité d'électeurs ! Résultat : beaucoup n'en veulent plus, qui s'estiment avoir été trompés ou qui n'ont pas écouté les discours et encore moins lu les « programmes »  !

 

Mais que faire, alors  ?

RIEN , laisser le Présient « présider » et le Gouvernement « gouverner » ! au terme du mandat, ceux qui ne seront pas satisfaits voteront le CHANGEMENT !!! car,

dans l'immédiat , une dissolution de l'Assemblée nationale ( et, pendant ce temps, les sénateurs « dorment » toujours et touchent  leur paye !), c'est inutile et coûteux ; de plus,  si «  la Droite » revient avec  un « Juppé » ou un  « Fillion » comme Premier ministre, eh bien re-belotte , on se retrouve en « cohabitation » et le Pt « bloquera » tout ce qui ne correspond pas au programme qu'il a fait adopter lors de son élection; car c'est lui « le chef » et impossible de le virer comme " l' Arnaud de la Sâone-et-Loire" ! Il faudra attendre 2017 ! et combien de manifs en perspective ?

 

Ouf !!!

Soleil, reviens-nous, nous réchauffer un peu, car on n'en peut plus de cet « été pourri » !et regarde les conneries que le mauvais temps fait commettre …

                                       -----------

Stop à la divagation, et place à la cogitation,

en lisant ce montage d'extraits du journal « Aujourd'hui, en France »

    je vous mets aussi le compte rendu sur le sondage réalisé aussitôt l'affaire engagée ; c'est instructif !

Et gardez  de côté pour vous souvenir la liste de tous ces ministres !

 

 

 

Le 3 août 2014 2 août 1914--2août 2014, un  

anniversaire marqué par le souvenir et une visible réconciliation entre Français et Allemands...

 

A Broglie, comme partout en France, on a tenu à bien  marquer ce regard sur cette tragique période de l'histoire de notre Pays ; je me propose de vous en parler un peu car j'ai visité l'expo – des plus réussies –  organisée par des animateurs enthousiastes …

Je m'y suis rendu, très tourmenté, car la veille, j'ai vu le film «  Blanche Maupas » sur la «  3  » : terrible, ce récit des 4 caporaux « fusillés pour l'exemple » !

 ( pour avoir refusé de participer à une attaque générale sur les tranchées allemandes en face ; refus – sans être véritablement prouvé – qui se serait traduit par une sélection de 4 caporaux jugés

hâtivement par le tribunal de guerre et envoyés au poteau d'exécution ; film percutant, à mon avis, avec de très bons acteurs, qui nous laissent «comme « assommés » ! )

 

donc, me voilà en visite dans une salle de la mairie … d'entrée, je vois le sigle :

L ' HERITAGE DE LA GRANDE GUERRE

avec, sur l'estrade, deux soldats – mannequins – revêtus des tenues d'alors : la tenue «  ville » : multicolore! et celle « de campagne », tout aussi  colorée ( de la sorte, pour l'ennemi, une cible plus facile à atteindre !!!) .

 

La salle : entourée par de grands panneaux d'

information – prêtés, me dit-on, par l'Onac d 'Evreux –, avec des illustrations et beaucoup de commentaires ! Très instructifs donc et passionnants ! Obligé de relever les titres pour vous : 

1914 , l'échec des stratégies ( avec en photo, le «  soldat Piou-Piou » qui nous fait sourire, à cause de ce surnom donné à nos soldats d'alors ! Mais on ne rigole plus ensuite, tant ce que l'on voit est tristounet …

1915 ,  la guerre de position  

1916 , la guerre d'usure

1917 , l'année incertaine

1918 , l'année décisive

avec également :  la solidarité à l' arrière ; les enfants dans la guerre ; la guerre de l'information ; les combattants à la plume et au pincau ; les femmes dans la guerre ; les armes ; la vie dans les tranchées  ; les progrès de la médecine ; la participation de l' empire  )

 

magnifique ! Très instructif ! Illustré par des photos, documents , lettres ! Et au bas de chaque panneau, une chrono des phases successives permettant de mieux voir l'enchaînement de l'empoignade !  Impeccable présentation, qui nous tiendrait une journée entière, tant il y a à voir ! Mais, attention, émotions à maîtriser ! (car si  on regarde, au centre de la salle, on a des objets, matériels, lettres , documents, très émouvants ;  mais aussi , sur une des  tables, plusieurs baïonnettes  impressionnantes, brrrr !)

    et noté  encore :

«  en 1918, aucune famille française n'est épargnée par ce conflit sans précédent ; aujourd'hui la GRANDE GUERRE reste omniprésente dans la mémoire collective nationale »

l'affreux bilan de cette désastreuse guerre: 10 millions de morts, 20 millions de blessés !

je relève aussi, dans notre pays, : 

 les enfants: 1 100 000 orphelins ( le statut de « pupille de la nation : adopté dès 1917 ) et vu 2 illustrations : l'une, des enfants jouent à la guerre dans une tranchée, l'aute , des orphelines quêtent pour la Croix-rouge … triste, triste !

et  les femmes: ce sont elles aussi des « combattantes »,  mais sans combattre au front : non, elles remplacent les hommes «  partis à la guerre »; elles sont partout: aux champs, dans les usines, dans les centres médicaux,

conductrices  de véhicules ( telle cette conductrice du «  tram Monparnasse », superbe ! aujourd'hui, cela ne surprend plus, tant les conductrices de bus, de métros, sont de plus en plus nombreuses ! ) ah, vous savez comment on appelait alors les couturières : « les midinettes » ! plus sérieux : les femmes s'occupant de la famille , elles ont alors l'autorité parentale !

 

NB : j'ai souri en passant devant le panneau des différents soldats et j'y ai vu un «  CHASSEUR ALPIN » ! content , moi qui ai fait mon service militaire chez eux au 15è BCA de Modane puis au 7è, à Bourg-St-Maurice et ensuite, en Gde Kabylie, toujours avec la fameuse «  TARTE » (  n'allez pas confondre , il s'agit du  grand béret  ) ! 

ceci pour dire : avec cette « guerre d' Algérie »,on en a bavé, pendant plus de 2 ans, mais c'est sans comparaison avec nos valeureux soldats de 14-18 ...

 

ah, encore un point qui m'a accroché ; j'ai noté, au panneau « la participation de l'Empire »,  total des tués : 78116  ; venus de nos contrées ( Tunisie, Maroc, Aof, Aef, Madagascar, Indo, Côte des Somalies, Pacifique, Antilles, Guyane, Réunion ! et sans oublier : L' AlGERIE, avec ses 23 000 tués ! et vous auriez voulu qu'ils ne soient pas représentés au défilé du 14 juillet, cette année ? )

 

APRES 52 MOIS D'UNE GUERRE QUI LAISSE L'EUROPE EXSANGUE  ...

      un  total de  : 7 900 000 morts !

( permettez-moi une « pointe » : vous nous verriez  « remettre ça » de nos jours ? non,  impensable …)

2 points encore, pour finir :

° en 1917, la cruelle affaire des « mutins fusillés pour l' exemple » ;  rappel : le 16 avril 1917, c'est la « grande offensive aux chemin des dames »; en 5 jours il y eut 130 000 mis hors de combat ; d'où des refus d' obéir, provoquant en retour une énorme décision du  « Commandement  Pétain » : 49 soldats passés au poteau d'exécution !!!  ceux qui chantaient alors :

«  adieu … c'est à Craonne, sur le plateau qu'on doit laisser sa peau! Car nous sommes tous condamnés, c'est nous les sacrifiiés... » !                énorme , et donnant à réfléchir !

 et je ne puis m'empêcher de penser à ce qui me fut dit par un participant dans la salle : il y aurait eu beaucoup de soldats se suicidant ! et , aussi, des « nettoyeurs de tranchées », tel un certain Alfred ( ils passaient après les attaques et terminaient les blessés au couteau ! )

           comment oublier tout ça !

° et la guerre dans les Balkans :avec en tête une très affec-tueuse pensée pour mon grand-père qui a fait « les dardanelles »

j'ai voulu voir , bien sûr, où elle s'insérait, sa participation aux combats sur ce « second front » :

après un débarquement des troupes franco-britanniques dans le détroit des Dardanelles, il y eut de terribles combats contre  les  Ottomans » ( = les Turcs ) -- qui,  par ailleurs  n' avaient pas hésité à perpétrer « le génocide Arménien » – mais, en 1918, le 15 sept. « l'armée d'orient » enfonça le front bulgare … et le 3 nov. ce fut l' armistice signée par l'empire Ottoman avec les Alliés  … Ouf !

 

 

( impossible de ne pas vous faire voir un extrait de journal de Thonon-les-bains sur mon grand-père, héroîque à sa manière : et quand je pense que j'ai établi une demande de « Légion d' honneur »  pour lui, vu ses grands mérites, et qu'en retour : rien ! pas même une réponse ! Je dis : «  m... » !

vous voyez,  quand il a « fait la guerre » et qu'il a, « chevillée au corps », la volonté de survivre,

eh bien un soldat peut tenir ensuite jusqu'à … 96 ans !                                    Respect  !

 

  au revoir et merci aux organisateurs d'un telle expo si bien présentée et si informative,    

                        Leondebroglie@laposte.net

 

quelques illustrations pour nous permettre de "participer" à ce très grand anniversaire :

 quel grand moment de réconciliation visible; bravissimo, Messieurs les Présidents
quel grand moment de réconciliation visible; bravissimo, Messieurs les Présidents

 

et, emporté par cette vision ... si extraordinaire, je vous remets 2 àu 3 vues de mon service militaire, pour vous présenter ma suggestion pour une réforme en France :

       après ce petit coup de nostalgie ... mon interrogation

et si on remettait en route une sorte de "service militaire" pour nos Jeunes, ce serait tellement bien pour leur insertion sociale ? et cela empêcherait certains de faire des conneries de plus en plus insupportables !

     

  -------------------------------------

 

Le 1er août:  L'escapade enSUISSE  NORMANDE

 

quelle journée magnifique,  que nous avons vécue ce jour, grâce à « Marco-le mono-rigolo », qui sut animer à sa façon cette escapade pleine de joie et d' allégresse à travers, d'abord une basse Normandie en pleines moissons, puis en « grimpettes » à travers cette superbe contrée qu'est Suisse normande, dont il faut à tout prix que je vous parle, tant c'est un coin particulier à nul autre pareil ! Et vous savez pourquoi on la nomme ainsi ? Eh bien, c'est ce sacré Louis XIII qui, venant s'y reposer dans ce petit pays, après divers voyages en dehors de sa France de l'époque, se souvint de la Suisse et y trouva de telles ressemblances que son entourage la baptisa ainsi ! ( entre nous, même si cela n'est pas vrai, acceptons de le croire, car ça en jette ! )

Donc, rien de comparable au «  bas pays », que nous quittions, fait de prairies, de vergers, de pâtures, de cultures ... là, nous retrouvions tout à coup le « pays de montagne » ( oh, pas la grosse montagne, ni même la moyenne! non, une petite, bien à elle, et si accueillante ... au relief accidenté, très divers, avec ses vallées profondes , et des versants escarpés, des gorges, des forêts, des petites routes de montagne (comme celles du Tour de France, que nous venions de suivre avec enthousiasme, et que nous décrivait  alors avec un énorme enthousiasme,jean-paul Olivier , dit « Polo-la-science », comme le surnommaient amicalement les journalistes et accompagnateurs du Tour ! )

   tenez, chers visiteurs( ses), je vous mets la carte postale

( éditée par C de C d'Athis-de-l'orne avec 4 photos de : S.Aupée, G.Houdou,et C;E.Labadille )

 belle sortie en perspectçive...
notre "entrée" en Suisse normande : par Putanges

       lundi 5 août

                    arrêt à Echaudé et alors je me suis demandé où j’étais 

et ce que je pourrais bien raconter sur cette sortie par ici ...)

Notre escapade, bien entendu, aurait pu se faire sur des thèmes  sérieux, tels que :

 ° visite « de l'art  actuel en Suisse normande »   ( comme  nous y invite ce petit livre de présentation : voir en fin de texte )

 ° ou un autre possible: visite « des châteaux et manoirs », si nombreux  en Normandie ( et, là, il y aurait de quoi rassasier les amoureux des vieilles pierres et antiquités )

Mais non, rien de tout  cela !  pour  nous ce fut, à l'initiative de Marc, qui l'aime tant, sa Normandie, qu'il veut à tout prix la faire « découvrir » ! et pas Deauville, non, il laisse à d'autres le soin de le faire ! Non, lui, ce qu'il lui faut, c'est la Normandie profonde, celle de la campagne verdoyante, celle de la verdure, des haies protectrices des oiseaux et animaux, des villages vivants au creux des vallons ou sur les flancs des collines... c'est ça qui lui tient à cœur de nous faire entrevoir …. quitte, ensuite, à ce que nous

 approfondissions par nous-mêmes !

  Et, comme nous y invite le dépliant touristique  «  Suisse normande » ( publié par les offices de tourisme du secteur , notamment celui de la Suisse normande, à Thury-Harcourt qui en est ,si je ne m'abuse, la petite capitale ; à joindre au 0231797045) :

       «  venez nous voir, vous serez chez vous en  Suisse normande ... » 

peut-on lire ...

Alors, dans ce petit paradis, nous y entrons par Putanges , circu-lant tranquillement, sur une petite route, bordée d'arbres et de  champs! Et tout à coup, c'était parti : montées, descentes, virages... ( moi, je me serais cru à nouveau  dans le Jura ou dans le Morvan, 2 régions que j'ai eu l'occasion de parcourir !  c'est vous dire !)

et nous voilà arrivant au lac de Rabodanges ; sur lequel une petite « croisière » s'imposait ! Donc, vite à bord, accueillis par le capitaine (  autre  animateur, que nous appellerons par sympathie «  Ludo-l'autre-mono-rigolo » ! pardonnez-moi si je plaisante, mais ce capitaine fut si sympa, si accueillant, si amoureux, lui aussi , de son petit pays, que je ne puis  empêcher cette pointe malicieuse! ) ; puis, ce fut  le tour de ce lac, et il nous entretint abondamment sur tout :  EDF qui, en construisant ce  barrage sur l' Orne, créa du coup ce plan d'eau, lequel inonda alors la vallée, avec notamment 11 moulins ; en 1957, il fallut 18 mois de travaux, sans les engins sophistiqués d'aujourd'hui ! on a un ouvrage qui tourne en permanence et qui débite de quoi alimenter une ville comme Falaise, pas loin ! Ce lac, 90 % des rives sont non bétonnées!  Au départ,  il y eut quelques résidences secondaires, puis des habitants s'y installèrent, au grand calme !  Ludo nous  indiqua : à tribord, Ste-Croix-sur-Orne, à babord, Rotours ! Il faut vous dire que 5 communes bordent ce lac ! Qui est alimenté par l' Orne, débitant 12,5 m3 /sec. , ayant pris sa source à Sées , pas loin également, et qui, sur 170 km, agrémente le pays normand, pour venir terminer sa course à Ouïstréham; c'est le 9è fleuve de France!

Ludo va nous parler aussi de la faune, de ce lac : les poissons – brochets, perches, silures, dont un qui, dernièrement, fut sorti de l'eau, 1m 82, 40 kg !!!; des écrevisse américaines  aussi ! Mais, hélas pour les pêcheurs, il en est qui savent se servir abondamment en poissons ! ce sont les  cormorans, une plaie pour les pêcheurs ! Tout autour du lac : des rochers , des bois, des champs... ; avec de petits  troupeaux  de vaches, broutant paisiblement, et se reflétant dans l'eau ! À noter cette particularité   nous vîmes  des « vaches-baigneuses » qui, dans l'eau jusqu'aux genoux, leur mamelle et leur pis lavés – et chatouillés sans doute -- par les petites vagues,  certaines faisant les coquettes en nous regardant passer, comme amusées et nous susurrant : «  hein, on n'est pas bien par ici; regardez-nous, nous savons prendre du bon temps.. » !

et voilà l'agréable croisière terminée, le capitaine Ludo nous fit ses adieux et me laissa, à ma demande, son invitation  à l'attention  d' autres visiteurs  ( voir en fin de texte )

                                

 

                 Adieu donc à ce sympathique « Ludo-mono-rigolo », et en route pour voir un autre endroit, peu ordinaire, justement celui qu'avait choisi Louis XIII pour y trouver un repos bien mérité  La Roche d' Oëtre ! allez, petit coup d'œil au prospectus  (édité par l' office de tourisme des Collines de Normandie ; tel 0231591313)  àvoir en fin de texte également

 

 

        et que dire,  si ce n'est notre étonnement, voire notre ravissement !  Et de conclure, avec le dépliant touristique, que c'est  bien « le site emblématique de la Suisse normande » ; ajoutant que «  c'est un site naturel classé, au cœur de la plus ancienne montagne d'Europe »  ( allez donc savoir, Louis XIII et sa Cour s'initiaient peut-être à ce qu'on appelle aujourd'hui, « la varappe » !!!)

en conclusion,  pourquoi ne pas dire que c'est bien vrai  que nous nous sommes sentis en « ambiance/ montagne », visitant, là, un « des plus prestigieux belvédères de l' OUEST  de la France » !  maintenant, visualisons avec un autre extrait de prospectus ( celui   du « Guide touristique de la Suisse normande /pays de Falaise » :

avec

 

la carte , extraite elle aussi de ce guide  et, là,  constatez que les rochers de l'Oëtre ne sont pas les seuls à voir ; il y en a quelques autres qui valent sans aucun doute le détour ! Ce sera pour une autre fois !

Maintenant, continuons notre « crapahut », comme nous disions

«  à l'armée » ! et ces dames, qui sont venues plus pour guincher que pour marcher, sont en tenue et chaussures de ville !  Donc, vite en place à la guinguette  « La ROTONDE » ! au bord de l'

eau ! Oh, elle  n'est pas comparable aux guinguettes de la Marne, que certains de notre groupe connaissent,  « chez Gégène », «l 'Ile au Martin pêcheur » mais, tout de même, elle est joliment accueillante avec son accordéoniste ! et, de plus, un petit repas gastronomique ( là encore, c'est une « petite » gastronomie, mais fort appréciée, car reflétant bien le pays ! et  cet apéritif servi en entrée, émoustillant tout le monde,  sauf notre chauffeur qui s'abstint d'y gouter ! il n'en fallut pas plus pour nous « lancer » ; puis,  un petit blanc accompagnant le poisson ; un fromage, avec un petit verre de vin ( moi, je me trouvai à côté de la  mamie du groupe -- 83 ans --, encore bougrement alerte et qui ne refusa pas un double verre avec son excellent  camembert) ! Et, en dessert, une « île flottante »  à déguster calmement ! Bien difficile pourtant, car  l'accordéoniste avait monté la sono, avec des marches, des valses, des sambas et ça commença de voltiger, de virevolter, les dames en tête, déchainées, Marco démarrant les applaudissements!   En contrebas, les animateurs du club nautique et des jeunes baigneurs, amusés, se demandèrent alors ce qui se passait ! je dus leur expliquer que c'était une joyeuse bande de Seniors de Bernay/Broglie , en sortie pour guincher ! Et, justement,  des javas endiablées  arrivèrent, le rythme égayant  tout le lac ! Et les jeunes de rire en trouvant ça  « vraiment bien » ! ( entre nous, il n'en aurait pas fallu beaucoup pour les amener sur la piste et qu'ils « s'occupent » de nos belles et ardentes danseuses, les danseurs parmi nous étant trop  timides !!!  les moniteurs de plage, eux, firent mieux : ils préparèrent le canot à moteur avec ski nautique pour proposer au groupe le «  baptème du ski nautique - lac-rabodanges»! )

sur la piste de danse : 2  groupes s'y distinguaient : les danseurs  style « classique » ! et d'autres, sans doute des adeptes de la danse  « musique- country », qui accueillaient les airs d'accordéon  par des « danses en ligne », tout à fait inattendues pour ceux ne connaissant pas !

Moi, pour mettre en ordre mes notes prises en vue du compte rendu, je me mis alors sur la terrasse, me laissant bercer  par ces  mélodies des années 60-70, s'envolant à la brise légère sur cette eau si paisible ! De leur côté, Jebo et Marylou s'assirent à l'ombre d' un arbre, face au lac et commencèrent à se demander, eux qui ont tant voyagé, comment ça pouvait bien se faire qu'ils se laissent gagner par l'émotion de ces modestes bords, si plaisants

         ( Jébo venu inviter Marylou chez elle à Broglie, pour l'escapade en « forêt suisse  nomande »

autre « grande voyageuse », Monique, vint les rejoindre pour echanger des impressions de leurs  escapades de par le vaste monde ! Mais, soudain, ils virent le moniteur du club  inviter le junior de notre groupe ( Philou, 14-15 ans ) à faire  son « essai » de ski nautique: d'abord hésitant, mais fort encourageant ensuite ! Et c'est alors que sa maman, la dynamique Malika, ne voulant pas être de reste, par rapport à son petit bonhomme, se prêta au test, elle aussi  ! Après 3 essais avec chutes immédiates qui provoquèrent les hou-hou des rigolards, aussitôt venus voir ...(  gloussant à chacune des « gamelles », mais applaudissant à tout rompre quand ils la virent sortir de l'eau et réussir, telle une future championne, son petit tour  de lac!  et alors les autres ? Tous,  ils se dégonflèrent ! ah, pour rire, ils étaient là, mais pour oser le 

 « ski nautique », plus personne ! Sauf Jébo, qui trépignait, se souvenant de jadis, quand il se débrouillait très bien ! Il aurait tant voulu essayer pour savoir s'il pouvait toujours tenir debout sur un « mono-ski »! Mais la Marylou l'en dis suada aussitôt , lui balançant : « quel âge tu as! tu sors du banquet, l'eau est froide, alors tu veux te retrouver au fond, et que l'on appelle les pompiers ? Non, eh bien, je t'interdis ! » ! tristement, il l'écouta et se rassit ! ( moi, je veux bien lui faire un petit plaisir pour son égo et, si dans toutes ses paperasses de routard je lui retrouve une photo de lui sur un monoski, alors je la publie !)

mais, toutes le bonnes choses ayant une fin, arrivèrent bien vite, trop vite, les «  17 heures » --  fixé comme top de départ –  et c'est un peu tristement  que le groupe se remit en ordre de retour, cha-cun se disant : «  qu'est-ce que c'était sympa, cette sortie » !  on reprit alors  les petites routes, au soleil déclinant, tous un peu nos-talgiques  après un tel après-midi ! puis, dans la plaine retrouvée, à travers les champs moissonnés du jour, avec à perte de vue le jau-ne des rouleaux de paille, fabriqués par les machines …

 

Au revoir donc, la Suisse normande ! Nous ne manquerons pas de revenir te visiter encore, pour mieux découvrir tes trésors et appré-cier tous tes produits du terroir et pas que les fromages ! Et bravo encore à ce Louis XIII qui sut te donner ce superbe nom, qui te va si bien ! Vive la Normandie, aussi,  grande et belle région qui, dernièrement, sut rappeler au monde entier combien elle avait été courageuse lors des grandes batailles, qui furent engagées le 6 juin 44, pour libérer notre Pays et nous rendre notre liberté si chère  ! Moi, de mon côté, en laissant mon regard « naviguer » au loin, je pensai à ma mère ! elle eut bien raison, ma chère maman, de me chanter quand j'étais môme en Hte-Savoie ( dans ce joli coin qu'est le Val d' hermone, au-dessus du lac Léman, en face de la Suisse des Genevois,  Vaudois et Valaisans )  :

 

  j'irai revoir ma Normandie, c'est le pays qui m'a donné le jour  ...

 

Au revoir, le groupe, et  n'oubliez pas de nous envoyer des  textes que l'on puisse faire de la « participation » ! à cette adresse :

 

             leondebroglie@laposte.net

 et, enfin,

 

un gros merci à Marco pour sa présence enthousiaste : il est certain qu'il a raison d 'animer de telles sorties, car elles créent du « lien social » ( surtout quand il y a un bon repas dégusté tous ensemble ) ! ainsi, à l'arrivée, nous avons pu voir 2 participantes, Monique et Marie, au départ ne se connaissant  pas et, en fin d'escapade, repartant ensemble , copines…

 
 

 

( Dommage que mes 2 invités n'aient pu venir : Jules du Val d' hermone-74,  et André-Jacques du Quartier Floquet-bords de Marne-94, tous deux rédacteurs de blogs, à qui j'adresse ce compte rendu, pour une large diffusion autour d'eux, en répercutant l'invitation du Capitaine Ludo à venir visiter la SUISSE NORMANDE et, surtout, son lac de Rabodanges  …. )

 

 

et Monique, en grande reporter qu'elle est, nous passe quelques une de ses photos, assorties de commentaires :  en prépa !

 

et nos annexes :

 

mais oui capitaine Ludo, nous reviendrons ...
et sur la Roche aussi ...

PS du 28 août : je vous avais promis une photo de notre jébo quand il faisait des prouesses en "mono-ski" ! j'ai donc retrouvé dans ses archives 2 documents réalisés à Bora-Bora, quand il travaillait en Polynésie ; les voici 

pas mal, n'est-ce pas, le jébo, sur son mono-ski  ! c'était en 68 -69

                                     ------------------------------

 

 

 

Le 30 juillet :   les blogueurs à Broglie…

Et j’allais oublier un point très important : je ne suis pas tout seul pour tenir ce blog, il y a « les autres » ( c’est Jébo qui nous les présente rapidos )

         "  Léon et …

ses personnagesqui vont l'accompagner tout au long de son blog ;qu'il faudra « visiter » en commençant « par le bas » et en remontant du plus ancien au plus récent ! Ce, afin de bien saisir la trame ! Merci par avance de le faire ...  Jébo

Donc :

° Léon à Broglie ( et ne plus dire « Léon de Broglie, afin d'éviter toute confusion avec la famille  de Broglie, notamment Louis , dont l'abréviation du nom peut être L.de Broglie ) , sera accompagné, dans une tâche passionnante, par :

° « Jébo », « le parloteur »,dixit Jules du Chablais 

 

Jébo, le parloteur ( mais il faut que je vous avoue que pendant mon service militaire j’ai  fait une grosse connerie ; alors, en guise de sanction, on me muta au Tribunal des Forces armées de Tizi-Ouzou, comme « officier défenseur » ! résultat : j’appris à « parler » !  Et, alors, je pus  en dire des choses ! Pas toujours appréciées par l' Autorité

 militaire ! Ce qui me valut une nouvelle mutation : sur les pitons de Hte-Kabylie où quasiment tous les soirs il me fallut me coltiner les « fellaghas » venant harceler le « village » dont j’ étais censé « assurer la défense » !)

 

aujourd'hui, « Jébo » est un personnage un peu  tristounet ( un tourment existentiel le poursuit depuis qu'il a fait, en 2007, cette rando-pèlerinage , Puy-en-Velay-- St Jacques de Compostelle

 ici, en Galice, à l'approche de St Jacques, il commence à fatiguer et suit péniblement sa Marylou, elle, très enthousiaste ...

( ici, suivant sa femme, qu'il avait cru devoir  entraîner dans pareil -le aventure )

 

 

° ensuite il y a  Jules du val d'Hermone

 

qui, là-haut, dans son pays de montagne   ( au-dessus du Lac Léman, en face de la Suisse, avec Genève-Lausanne-Montreux)  reçoit souvent des Normands et, en retour, il vient de temps en temps leur rendre visite par ici, surtout  près

d' Alençon ; et, alors,  il ne peut s'empêcher de rejoindre notre groupe  -- comme le 6 juin dernier : il est alors arrivé à toute vitesse, terminant son parcours à Santiago de Compostela, pour arriver par le train, la veille de  notre sortie à Ste-Mère-l'Eglise ; et, du coup, emporté par l'ambiance, il est resté à Broglie ! Mais, là-haut, en Val d'hermone il y est attendu pour « faire les foins » ! donc, il faut qu'il « ripe » tout de suite …! mais il reviendra, à n'en pas douter !    Et, en attendant, il continue à  échanger  avec  nous … par mail interposé  ou sur le site de j.b.-jl ( rappel : « le site de jerome-jl bouvier.jimdo.com  » )…

 

2 aspects du personnage : le lecteur qui « s'instructionne, selon ses dires »  ; le marcheur ensuite qui ne tient pas en place …

° le 3è larron ( ou « larrone ») : c'est Josy-la morvandelle

( elle, elle  l'aime, la campagne, et la normande par-dessus tout;Jeannot-l'artiste nous en a fait un dessin d'elle :

elle, elle  l'aime, la campagne, et la normande par-dessus tout  ( vJeannot-l'artiste des bords de Marne nous en a fait ce dessin d'elle )

 

°  une 4è, enfin,  Marylou du 94 ! elle, c'est une grande voyageuse qui, maintenant, après avoir vu quasiment la plupart des pays de la planète, en a assez des voyages ! C'est le bon air de

la contrée de Broglie qu'il lui faut et qui lui fait le plus grand bien!

 

 

 

 

 

                        Le 28 juillet :          

  encore cette

 «  Carte de France » qui fait « causer » et bougrement …

 et comme l'entend notre Pt de la République :

 

 

si les « sages » du constitutionnel ont dit oui au projet du Pt de la république, certains grands responsables locaux, nous disent les journalistes, protestent ou grognent ou encore font du folklore ( comme celui qui s'est installé devant la pérfecture pour nous faire un sitting )

et pour ce qui concerne la Normandie, eh bien là aussi c'est parti … et au galop !   Vu l'article dans  L' Eveil  ?

 

 

 

 

oh là là, vous allez voir comme ça va causer ! tenez, pas plus tard qu'hier une visiteuse me balançait : "ouais, c'est bien joli tout ça! mais ça va nous faire un joli chambard, quand il faudra que nous allions en préfecture, pour les cartes grises par exemple! alors, on ira où : au Havre ! à Rouen ! ou à Caen ! et pourquoi pas Bernay, qui se trouve bien an centre de la nlle carte ?

   -- " oui, chest ben vrai, cha" , aurait dit en son temps la mère Denis à la télé !

 

hé bé, ça commence fort ! mais , pas de panique ! chaque problème aura sa solution ! vous savez, ils ne sont pas bètes, nos responsables !

 

 

 

Broglie, le 26 juillet : appel de Léon  à Jules en val d' Hermone -74 et à André-jacques du Quartier Floquet-Bords de Marne-94  …

 

pour venir dare-dare à une sortie en groupe pour découvrir :  la SUISSE NORMANDE  avec déjeuner dans la GUINGUETTE du lac de Rabodanges !

                L'appel de Normandy-découverte :

 

                   

 

 

Tous deux, nous vous y attendons, car ce sera l'occasion de découvrir ces suisses Normands et toi, Jules, tu pourras faire la comparaison avec  tes Suisses des bords du lac Léman ! Quant à toi, André-jacques , grand habitué des guiguettes des bords de Marne , notamment celle de «  Chez Gégène», tu devrais être enchanté de faire la découverte d'une nouvelle piste pour guincher …

alors, venez à toute vitesse nous voir ... 

 

 Et Jébo, lui, que fera-t-il à cette occasion ? Oh, très simple : avec ses lectures d'un périodique de Larousse de 74  « Découvrir la France ... », et notamment la Normandie, il va nous analyser les évolutions intervenues depuis 74 … ça sera intéressant de faire le constat !

 

Et, pour mieux nous mettre l'eau à la bouche, en voici un des extraits de la revue , qu'il nous a préparé :  

 

      

 

et vous aimeriez voir où elle se trouve cette Suisse Normande ?

 Eh bien , la voici , touristiquement bien entourée

 

 

vous la voyez, entourée d'un trait bleu , juste en-dessous de Caen

 

oh, que ça va être bien , j'en salive déjà !

et notre prochaine sortie, les copains, ça sera où, à votre avis ?

eh bien, oui, au Mt St Michel ...allez encore un extrait de la revue:

 

 

Le 25juillet 2014: «  ma Région... »

 

voilà que l'on s'interroge de tous côtés : « ma Région », « mon Département », « ma Commune » !

mais où s'en va-t-on avec cette sacrée réforme territoriale, qui fait peur ? Et qui n'en finit pas d'être votée et re-votée ! Mais qu'est-ce que c'est, ce cirque ? D'abord, elles sont 8 « aux européennes »(  = les élections, vous vous rappelez, avec grosse abstention et... « victoire » de Marine )! Puis, le Pt Hollande en propose 14, au lieu des 22 actuelles;pourqoi pas ! le Conseil constitutionnel valide !  le Sénat : lui, il conteste et ...retour chez les Députés qui, alors, refont le projet à 13 ! et retour chez les Sénateurs ! Ah, ces braves Sénateurs,

eh bien c'est après les vacances qu'ils réexamineront le texte des députés ! «  tout doucement... » – en « 74 », au val d' Hermone, chez Jules, on dirait plutôt «  tout plan-plan » – que voulez-vous, les sénateurs, il faut pas les brusquer ! Surtout quand ils sommeillent, dans cette superbe salle du Sénat...

 

et ensuite ? Mais oui, ce ne sera pas fini : on va passer à la refonte – ou à la suppression –  des départements ! Mais patientez, ce sera en 2020 !

oh, là là, quel pays que le nôtre !

Ou plutôt, quel monde que celui de la POLITIQUE ! Car tout ça c'est de la politique et même de la « politicienne » ! Regardez, pour ce qui est de notre NORMANDIE :

elle est réunifiée, ce qui semble bien ! Mais ça y est, ça repart, avec la politique politicienne: quelle « capitale », se demande-t-onde tous côtés ? mais lisez l'article du journal normand, L'Eveil

 

tenez, je vous mets des extraits de l'article du jour,, comme ça vous ne pourrez pas dire que vous ne l'avez pas lu ! et vous constatez que c'est parti : on cause, on suppute … qui va l'emporter pour la capitale entre Fafa, Pierre, Paul , Jacques ? Moi, je dis que ça va être notre Fafa, au Havre ...allez on lance des paris 

 

mais, mais mais, ATTENTION , ça sera rude; on risque d'avoir à marcher sur des chardons !

 

 

Le  10 juillet : « j'irai revoir ma Normandie... »

( dialogue-échanges entre Léon-touriste-à-Broglie-Eure-27, Jules du val d'hermone- 74, André-jacques du quartier Floquet-bords de marne-94

et Jébo-l'écrivaillon-voyageur)

 

- André J.: mais laquelle de Normandie, sacré nom d'une pipe ?

Celle des animateurs de « France-bleue-Hte-Normandie « ? Ou celle, encore, de « France3- Hte-Normandie »? On même, comme dans « l'ancien temps », la  « Basse, » la « Haute » !

 

Léon : STOP ! Arrêtez vite, les amis, mettez vos montres à l'heure ! Lisez les journaux ! Mais … sans doute, n'avez-vous pas le temps ! Alors, je vais vous aider, j'ai fait pour vous des petites découpes avec des extraits de presse et vous n'aurez, comme ça, qu'à les regarder, mes « montages » avec des extraits de journaux et vous comprendrez immédiatement le pourquoi de mes interrogations !

 

Jébo. :Avant tout, il y a un point qu'il faut que nous analysions ensemble ! Vous avez un Pt de la République qui lance un projet de grande réforme territoriale, en modifiant la «  CARTE de FRANCE » ! bien, bravo ! Il le fait, d'ailleurs, en consultant tous les responsables locaux et nationaux ! Puis ça commence à « causer » dans « les campagnes » et voilà notre « François Ho » qui commence à « prendre peur » pour sa cote d'amour qui n'est pas au plus haut ! Donc, on consulte encore le « Conseil Constitutionnel », lequel dit OK, c'est « tout bon »! les Députés s'y mettent alors et votent « oui » ! hélas, les Sénateurs – vous savez ce sont ceux qui croulent sous le travail!-- eh bien, eux, ils disent « non »! alors, quoi ? Qu'est-ce que c'est tout ce « merdier »? oh, mais c'est très simple : après ce non du Sénat on revient voir l'Assemblée nationale et, là, nos députés disent encore « oui »!

Alors, ne peut-on se demander, comme je le fais depuis tant d'années: à quoi sert-il, ce Sénat ? À rien !!! puisque, quoiqu'il dise, quoiqu'il fasse, ce sont le Président et nos Députés qui décident ! Alors, supprimez-le donc et nous aurons un sacré paquet d'économies pour le budget national et  pour baisser les impôts de ce bon peuple de France ! Hein, ça vous en « bouche un coin », ça ? et ce n'est pas tout ! Entre temps, pour améliorer le folklore, nous avons eu la carte des 8 régions électorales pour les « européennes » ! à l' étranger, on doit se dire : ah, ces Français, ils ne changeront jamais !

 

Jules: c'est toi, vieux «  palabreur », qui ne change pas ! Tu en es toujours à nous bassiner avec ta « politique » ! Comme s'il n'y avait que ça dans la vie ! Mais, ton Sénat à supprimer, on s'en fout ! laisse-les tranquilles, ces pauvres sénateurs, qui n'ont plus que ça pour venir « faire un tour « à Paris de temps à autre …

 

Jébo: certes, certes, l'ami, moi je veux bien me calmer ! Mais tout de même cette carte éléctorale à 8 régions seulement, ce n'est pas moi qui l'ai inventée, que je sache! Elle a bel et bien existé et vous y avez voté ( ou pas, peu importe );

 

et maintenant nous avons des Parlementaires Européens qui les représentent ces 8 régions !et excusez-moi si je reviens sur le sujet : quel cirque avec nos députés, nos sénateurs, nos parlementaires à Bruxelles!

 

Léon: eh bien je propose de « revenir à nos moutons » ! normands justement ...

Donc, nous avons une nouvelle carte de France ...tenez, je vous en montre quelques aspects pour avancer !

 

 

vous constatez que ça ne va pas être facile de la mettre en route, pareille réforme ! et c'est tout à l'honneur de notre Pt d'avoir le courage de le faire ! BRAVO donc ...

Partagez votre site

Ceci est un texte exemple.

Cette zone est appelée "sidebar". Elle affiche du contenu qui sera visible sur toutes les pages de votre site. 

Idéal pour afficher les icônes de partage des réseaux sociaux ou vos coordonnées.